Simulation de l’appareil digestif en bioréacteur

L’appareil digestif, en particulier son microbiome, est un système extrêmement complexe qu’il est difficile de reproduire in vitro. Les scientifiques ont donc souvent eu recours à des modèles in vivo, qui manquent de reproductibilité, de répétabilité et de stabilité. Toutefois, des progrès récents ont permis aux chercheurs de simuler cet écosystème grâce à des bioréacteurs spécialement adaptés pour offrir un environnement représentatif des communautés microbiennes qui peuplent le tube digestif.

Écosystème de l’appareil digestif en bioréacteur

En premier lieu, l’environnement intérieur du bioréacteur doit être exempt d’oxygène, avec un débit minimum de N2 et des niveaux d’agitation et de pilotage adaptés. Des faibles vitesses d’agitation sont nécessaires pour simuler l’environnement de l’appareil digestif. En fonction de l’objectif des recherches, un apport de CO2 et une surveillance du potentiel redox pourront être requis.

Caractérisation des effets d’un stimulus externe

Le bioréacteur peut être programmé pour fonctionner en continu dans des conditions chimiques contrôlées. Une fois le bioréacteur à l’équilibre (régime « permanent »), de nombreux chercheurs mettent en place des essais de perturbation, pour caractériser la réaction de l’écosystème à des stimuli tels qu’un changement de substrat de nourrissage ou d’espèces bactériennes, ou pour valider la fonctionnalité de médicaments ciblant l’écosystème.

Un bioréacteur fiable pour des études de longue durée sur le microbiome

L’écosystème microbien de l’appareil digestif humain est extrêmement divers et complexe. Un bioréacteur capable de simplifier les besoins opérationnels quotidiens de l’écosystème présente donc des avantages. Il est également important que cette plateforme soit fiable et de bonne qualité, car les expériences peuvent durer plusieurs semaines et doivent être reproductibles.

Plus de résultats en moins de temps en menant les expériences en parallèle

La possibilité de piloter simultanément plusieurs bioréacteurs facilite la mise en place des expériences grâce à une interface conviviale, simple et efficace. La surveillance et le pilotage de toutes les cuves de culture depuis un même écran tactile réduit également la répétition des tâches quotidiennes pour l’opérateur, et donc le risque d’erreurs manuelles.

Application pour des bioprocédés en parallèle

Contactez-nous pour des renseignements détaillés
Volume de travail souhaité
Nombre de bioréacteurs
Logiciel pour bioprocédés souhaité

Remarques
Offre
Veuillez m'envoyer une offre.

  ⃰ Champs requis

Application pour des bioprocédés en parallèle
Contactez-nous pour des renseignements détaillés

Votre solution pour la simulation de l’appareil digestif

Multifors 2 – version pour les cultures cellulaires

Multifors 2 – version pour les cultures cellulaires

Bioréacteur parallèle pour bioprocédés en petit volume - design compact, pouvant comprendre jusqu’à 6 bioréacteurs entièrement équipés

  • Agitation idéale, avec des vitesses réduites

  • Maintien de conditions anaérobies grâce à un faible flux d’azote

  • Version cellulaire avec système d'agitation doux et des cuves à fond arrondi

  • Pompe d’alimentation supplémentaire, pour fonctionnement en continu

eve® – logiciel de bioprocédés

eve® – logiciel de bioprocédés

Outils de planification orientés workflow avec options complètes de surveillance et de pilotage des bioprocédés

  • Surveillance et pilotage des paramètres des bioprocédés indépendants du lieu 

  • Reporting détaillé, conforme aux GMP

  • Validation conformément aux exigences de la FDA 21 CFR partie 11

Cela pourrait également vous intéresser:

Everything You Ever Wanted to Know About Cell Culture Process Transfer

People with Minifors Bioreactor

The New Must Haves for a Bioreactor

La possibilité de coupler six unités à un même module de commande réduit l’encombrement et permet de concevoir les expériences de façon simple et efficace.
Dr. Emma Allen-Vercoe - Professeur associé, Université de Guelph, Canada

«Le Multifors 2 est optimisé pour faire fonctionner simultanément plusieurs bioréacteurs, de façon simple et sûre. Cette possibilité de gérer efficacement des bioprocédés en parallèle offre un gain de temps certain. »

René Sperling — Directeur régional des ventes

Contactez-nous


* Champs requis